La crise de 1929, Edition: REPERES by Pierre-Cyrille Hautcoeur

By Pierre-Cyrille Hautcoeur

Show description

Read Online or Download La crise de 1929, Edition: REPERES PDF

Best french books

Camus (Life &Times)

Camus's works maintain being rediscovered and set opposed to a latest backdrop. whereas he's usually stated to be a author of allegories and ethical abstractions, his fiction and philosophical essays are, as this publication goals to focus on, autobiographical of their origins and incidents. The Stranger is generally considered as a vintage, one of many few novels taught in colleges and universities and located on so much lists of the easiest sleek novels.

Additional resources for La crise de 1929, Edition: REPERES

Sample text

C'est ce qui semble se passer à Wall Street en 1929 [Galbraith, 1955). LA CRISE AMÉRICAINE 39 Une hausse justifiée ou une folie? Les cours de la Bourse de New York montent fortement dans les années 1920 : ils sont multipliés par environ trois en moins de dix ans, soit une croissance d'environ 12 % par an. La hausse est soutenue par l'idée qu'une nouvelle économie est en place depuis la Première Guerre mondiale, une ère nouvelle dans laquelle les fluctuations sont supprimées par la prudence de la Fed (fondée en 1913), tandis que la perspective d'une croissance indéfinie est ouverte par le développement des grandes entreprises (particulièrement profitables car monopolistes), du progrès technique, de la gestion scientifique, de l'éducation de masses, voire de la prohibition de l'alcool qui améliore la productivité des travailleurs!

Aux États-Unis, Detroit, capitale de l'automobile, est sinistrée au cœur de la crise, les grands constructeurs licenciant en moyenne les trois quarts de leurs ouvriers; mais elle repart plus vite que des villes aux spécialités plus traditionnelles. La situation des agriculteurs du Middle-West est empirée par les dust bowls, une série de tempêtes de poussière d'une ampleur sans précédent qui touchent les grandes plaines en 1934, 1935 et 1939-1940, détruisant largement l'agriculture, spécialement en Oklahoma et en Arkansas.

Dans les années 1920, le taux d'investissement dépasse en permanence les 20 % aux États-Unis. Comme on le sait déjà à l'époque, l'investissement est procyclique: en période de prospérité, l'extension des capacités de production exige des investissements, alors que, en période de récession, les entreprises peuvent cesser totalement d'investir, voire d'amortir les investissements anciens. L'économiste libéral Friedrich Hayek [1931], qui théorise à cette époque, dans Prix et production, la relation entre investissement et production, montre bien que la part croissante des biens d'investissement dans la production accroît la volatilité conjoncturelle.

Download PDF sample

Rated 4.46 of 5 – based on 20 votes