Délivrez-moi ! by Jasper Fforde

By Jasper Fforde

Show description

Read Online or Download Délivrez-moi ! PDF

Similar french books

Camus (Life &Times)

Camus's works maintain being rediscovered and set opposed to a latest backdrop. whereas he's usually stated to be a author of allegories and ethical abstractions, his fiction and philosophical essays are, as this ebook goals to spotlight, autobiographical of their origins and incidents. The Stranger is mostly considered as a vintage, one of many few novels taught in faculties and universities and located on such a lot lists of the simplest glossy novels.

Extra info for Délivrez-moi !

Example text

Miss Next, vous l’ignorez peut-être, mais votre oncle est toujours sous le coup de l’arrêté confidentiel daté de 1934. Il serait donc plus prudent de ne pas parler de lui… ni du Portail de la Prose. Le régisseur hurla : — On coupe ! Lush réfléchit un instant. — Peut-on raconter comment Hadès a volé le manuscrit de Martin Chuzzlewit ? — Je vais vous dire ça, répondit Flanker. Puis, après une pause infinitésimale : — Non. — Il ne faut pas que les citoyens s’imaginent…, déclara Marat si soudainement que plusieurs personnes sursautèrent.

Nouveau, il pivota vers moi. — Et que diriez-vous de la confiture à la place de la marmelade ? — Je n’aime pas trop les tartines grillées. Ce qui était partiellement vrai… même si, pour être tout à fait honnête, j’avais envie de jouer les trouble-fête à cause de Braxton et de son entourage. — Quoi ? — J’ai dit que je… — Elle dit qu’elle n’aime pas les tartines grillées ! énonça le régisseur, exaspéré. Qu’est-ce qu’on va faire, nom de nom ?!! Flanker se leva. — Next, mangez-la, cette satanée tartine, voulez-vous ?

J’en ferai la première de mes priorités, monsieur. — Bon. Eh bien, continuez à verbaliser. — Merci, monsieur. Mais au lieu de partir, il resta là à me regarder. — Monsieur ? — Ne vous occupez pas de moi, fît Hicks. Je voudrais juste voir comment ça marche, cette verbalisation. Mon tensionologiste à moi m’a dit d’arranger des cailloux comme passe-temps… ou de compter les voitures bleues. Je verbalisai donc mon stress là, dans ce couloir, pendant cinq bonnes minutes, proférant tous les jurons shakespeariens qui me passaient par la tête, sous l’œil de mon boss.

Download PDF sample

Rated 4.50 of 5 – based on 15 votes