Au-dela des apparences : la dimension scientifique de la vie by Pepin

By Pepin

Show description

Read or Download Au-dela des apparences : la dimension scientifique de la vie quotidienne PDF

Best french books

Camus (Life &Times)

Camus's works retain being rediscovered and set opposed to a latest backdrop. whereas he's frequently stated to be a author of allegories and ethical abstractions, his fiction and philosophical essays are, as this e-book goals to spotlight, autobiographical of their origins and incidents. The Stranger is mostly considered as a vintage, one of many few novels taught in faculties and universities and located on so much lists of the easiest glossy novels.

Additional info for Au-dela des apparences : la dimension scientifique de la vie quotidienne

Sample text

Le lait contient aussi environ 3 % de protéines. La caséine, qui constitue plus de 80 % de celles-ci, a la propriété de former des micelles, des globules dont le diamètre varie de 10 à 100 nanomètres (milliardièmes de mètre). Les micelles sont dispersées dans l’eau ou agglutinées autour des petites gouttes de gras. Dans cette soupe, enfin, nagent de nombreuses bactéries : un verre de lait peut en contenir plus d’un million, même après pasteurisation ! Heureusement, elles ne sont pas pathogènes et la réfrigération limite leur reproduction pendant un certain temps.

Les électrons, qui tournent autour du noyau, sont chargés négativement. Les PROTONS, particules se trouvant au sein des noyaux atomiques, sont chargés positivement. Dès potron-minet Il ne faut pas accorder ici de sens particulier aux termes « positif » et « négatif ». On aurait pu qualifier les charges de « mâle » et « femelle » ou de « yin » et « yang » et ç’aurait été aussi bien. Retenons qu’il y a deux types de charges, ce que des scientifiques ont découvert à la fin du 17e siècle, en étudiant les propriétés de corps frottés ensemble (le frottement confère des charges opposées aux deux corps).

Elle a aussi des effets à grande échelle : l’eau tempère le climat terrestre. En été, par exemple, les océans et les lacs absorbent une grande quantité d’énergie ; sans eux, la température de l’air et du sol serait beaucoup plus élevée. De la même manière, en hiver, les masses d’eau restituent l’énergie absorbée durant l’été, limitant ainsi la baisse de la température. Dans les régions côtières, la proximité des océans fait que les variations de température annuelles ou quotidiennes sont plus faibles qu’au centre des continents.

Download PDF sample

Rated 4.23 of 5 – based on 3 votes